Articles

« Je viens pour une amie chef d’entreprise… » [06:30]

” Je viens pour une amie chef d’entreprise…” : Un entretien en cabinet suite à l’appel d’une personne qui veut se renseigner pour son amie entrepreneure, qui selon elle, va mal, et qu’elle voudrait aider.

Avez-vous déjà senti le sol s’effondrer sous vos pieds ? Votre réputation remise en question ? Votre entreprise menacée ? Votre famille et votre maison en danger ?…

Comment sortir de ces cycles, de ces répétitions ?….

Comment reprendre le contrôle, retrouver une vision à long terme et une sérénité durables ?

Frédéric Duplessy a été chef d’entreprise et employeur pendant 11 ans.
Il a trouvé sur son parcours un dispositif, une méthodologie et un véritable outil qui permettent au chef d’entreprise d’installer et pérenniser tout cela : garder le contrôle et sa sérénité, en toute indépendance.

Prendre rendez-vous

(Des horaires larges adaptés au chef d’entreprise 06h00-22h00 et la possibilité de mettre en place des séances en visio ou au tel.)

La parole libère… Elle permet même de développer son propre leadership, et voici pourquoi.

Privé de parole, l’individu reste enfermé en lui-même.

Il ne peut alors entendre tout ce qu’il dit lorsqu’il pense,
puisqu’il ne parle pas, et ne peut l’utiliser pour se libérer.

Cette vidéo montre l’exemple du chien, de l’animal de compagnie, du bébé et de sa maman, de la personne immobilisée sur un lit d’hôpital qui ne peut ni bouger ni s’exprimer, et enfin de nous-même, au quotidien, dans note impossibilité à parler et à nous confier, par peur du jugement, de l’effondrement…

Si cette vidéo vous paraît utile pour un-e ami-e, un-e collègue, n’hésitez pas à lui montrer ou partager. Ca marche pour tout le monde, où qu’il soit sur notre planète.

Merci de partager car il existe tellement de gens qui souffrent en silence et qui ne savent pas comment faire, sans médicament, et sans jugement, alors que c’est tout simple.

Des analystes se trouvent facilement dans l’annuaire partout en France et dans le monde pour écouter, activement, en attention flottante, et avec bienveillance, car ils sont eux-même passé par là.

Et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas forcément long et cher… dans un monde où tout s’accélère et où les thérapies brèves rassurent, une personne qui s’implique activement comme analysant-e peut aller très vite dans sa cure initiale.

Merci beaucoup pour les partages aux ami-e-s que vous voyez dans la souffrance.

D’autres posts sont disponibles à la lecture sur ce site :

Si vous désirez parler, poser des questions, savoir comment ça marche, au cours d’un entretien libre et sans engagement, il vous suffit d’appeler ou de prendre rendez-vous. Les consultations se font en présence et au téléphone.
Pour cela, il vous suffit de cliquer ici afin d’accéder à mon agenda Doctolib.