Articles

COVID-19 : Face à l’épidémie de Coronavirus, et pour s’en protéger, la consultation en ligne, au téléphone, selon un dispositif précis qui sera explicité durant le premier entretien, permet de ne pas interrompre le travail tout en se protégeant.

L’esprit d’analyse : le dispositif d’analyse en ligne

Aimeriez-vous affûter votre esprit d’analyse ?

En tant que dirigeants, nous avons tous généralement un excellent esprit d’analyse.

Mais il se trouve que nous n’entendons pas la moitié de nos pensées, et nous passons involontairement à côté de beaucoup de choses. Ce potentiel est inexploité.

Par ailleurs nous sommes souvent victimes de pulsions et de répétitions que nous ne contrôlons pas consciemment.

Il s’agit de « débuguer » cela.

Tout simplement.

Alors, aimeriez-vous accéder à de nouvelles dimensions de conscience, à une acuité particulière et insoupçonnée de votre propre esprit d’analyse ? Avec des réels effets concrets, durables et opérationnels dans votre vie ?

(Il ne s’agit ni de coaching, ni de développement personnel. Comme vous, j’ai été chef d’entreprise et employeur pendant 11 ans. Et, à ce titre, vous avez une capacité particulière pour y arriver, par vous-même.)

Si oui, je vous propose d’en discuter ensemble pour en savoir plus. En êtes-vous d’accord ?

Un simple appel au (+33) 0688450022 permet de prendre rendez-vous.

Je reçois pour un entretien préalable gratuit les particuliers, hommes et femmes, les chefs d’entreprise, les managers et les dirigeants, soit au téléphone, soit en visio, soit aux cabinets de Limoges, aux permanences d’Angoulême, Brive ou Bordeaux et également à distance (France et étranger via WhatsApp, Skype, etc.).

L’entretien initial est donc gratuit et n’engage en rien : il permet de voir si un travail est nécessaire, d’en préciser le processus et les modalités.

Au cabinet ou au téléphone (ou visio), la première consultation est toujours gratuite.

Une consultation préalable n’engage en rien, elle n’a pas de prix :

elle permet tout d’abord de librement s’informer, de connaître les méthodes employées, les règles et les modalités d’une analyse, ainsi que d’exposer son propre cas dans une absolue confidentialité, et enfin de savoir s’il vous convient, ou non, de poursuivre une telle démarche.

Ce que nous déciderons ensuite ensemble lors d’un second rendez-vous, qui vous aura laissé le temps de réfléchir avec tous les éléments, et d’un commun accord, puisque l’analyste et l’analysant sont chacun libres de s’engager, ou pas.

  • A savoir : ce second entretien, au cabinet, au téléphone ou en visio, ne sera pas non plus à régler si vous décidez de ne pas vous engager, mais il sera important de venir le dire (ou d’appeler pour le dire) dans tous les cas. C’est le seul engagement demandé à ce stade.

Les séances au téléphone peuvent être organisées selon un dispositif et une méthodologies précis convenus ensemble lors des entretiens préalables qu’il conviendra de respecter à la lettre.

     L’esprit d’analyse repose uniquement sur votre libre arbitre, votre propre capacité d’analyse et l’exploration de votre propre vérité par la parole :

J’écoute les chefs d’entreprise, les dirigeants et les particuliers qui désirent développer leur capacité et leur esprit d’analyse face aux multiples défis et aléas qu’ils rencontrent au quotidien dans l’exercice de leur métier de dirigeant, et dans leur vie personnelle, afin d’obtenir un sentiment profond de sérénité, l’esprit libre et aligné.

J’ai été chef d’entreprise et employeur pendant 11 ans.

Personne n’imagine ce qu’est ce (merveilleux et hallucinant) métier avant d’y plonger réellement… même quand les affaires marchent très bien… Je ne suis ni coach, ni consultant : je vous propose de devenir analysant… et enfin réellement indépendant.

« La méthode mise en place par Frédéric DUPLESSY, c’est l’équivalent du phare au milieu de la tempête. L’itinéraire, vous le connaissez, c’est vous qui l’avez tracé… le bateau, vous le connaissez aussi, c’est vous qui l’avez choisi voire même construit. Mais quand les éléments autour de vous se déchaînent, vous perdez le cap et n’arrivez plus à le retrouver seul. Alors cherchez le phare, il vous aidera à y voir plus clair et à reprendre la barre ! »

          Emilie Gillet – Fondatrice et gérante de la société A2O

… savoir TROUVER de l’aide, et non la demander : la CONSTRUIRE et l’ORGANISER est la base du leadership.

Pour en savoir plus et bénéficier d’un entretien privé, en présence ou à distance ( Telephone, Skype, WhatsApp,…), sans engagement et en toute confidentialité, c’est par ici : (+ 33) 06 88 45 00 22

Que vous soyez à Bordeaux, Paris, New-York, ou ailleurs dans le monde, le dispositif est identique.

AGENDA 24h/24 pour prendre rendez-vous : https://www.doctolib.fr/psychanalyste…

Vous pouvez faire une tribune, communiquer, vous exprimer, écrire, convoquer les journalistes, parler à la presse, faire de la publicité, distribuer des plaquettes, écrire et réagir sur les réseaux sociaux et les médias, porter une parole publique, créer et animer un site Internet ou un blog …

… il y a souvent une seule chose que vous ne pouvez pas faire : c’est de parler. 

La parole, votre parole, votre vérité : dire ce que vous vivez et éprouvez au quotidien vous est souvent interdit, est à minima impossible, voire même dangereux, pour vous-même, votre activité et votre entourage.

Le privilège de pouvoir parler est rare, voire inexistant. 

A qui se confier, en toute sécurité, sans risque du jugement, de répercussions…?

Comment élargir sa vision, son champ d’action ?

Il suffit pourtant de parler…

La parole, votre parole, votre vérité, dire ce que vous vivez et éprouvez au quotidien vous est souvent interdit, est à minima impossible, voire même dangereux, pour vous-même et votre entourage.

…” vous vous exprimez publiquement, mais il y a souvent une seule chose que vous ne pouvez pas faire, c’est parler…”

le silence est d'or

“le silence est d’or”

comment parler aujourd'hui ?

“comment parler aujourd’hui ?”

que dire à un tiers sans être jugé ?

“que dire à un tiers sans être jugé ?”

que restera-t'il de ma réputation et de ma crédibilité si je parle ?"

“que restera-t’il de ma réputation et de ma crédibilité si je parle ?”

Entreprendre est amusant, diriger est captivant, réussir est grisant : être obligé d’aller à contre-vent est plombant.

Tenir la barre, contre vents et marées, au soleil et dans la tempête, est un jeu merveilleux et passionnant, mais parfois déroutant et usant.

Entreprendre et décider seul, devenir enfin responsable et autonome : Le métier exaltant, à la fois impossible et merveilleux de chef d’entreprise.

 

Tenir la barre et les destinées de son entreprise est véritablement fantastique, il est enfin possible de concevoir, diriger, inventer et développer avec sa propre volonté, ses moyens et ses capacités tout ce que l’on a accumulé comme expérience et comme reconnaissance dans son cœur de métier.

Enfin seul à décider, enfin libre de son avenir et maître du futur !

Personne pour revenir sur un savoir, une vision, une stratégie claire, des objectifs et des résultats qui viendront couronner le juste succès de nos efforts et de nos idées, de notre propre créativité, – et de celle de nos équipes si des collaborateurs se joignent à l’aventure -.

Reste un nouveau métier à découvrir et à dompter : celui de chef d’entreprise.

Personne ne nous a prévenus, car il faut  être dans le « bain », que ce serait un métier à part entière avec des responsabilités bien différentes de celles de notre cœur de profession.

Des responsabilités parfois envahissantes, voir écrasantes, qui se doublent d’aléas incontrôlables.

En passant du statut de salarié avec des règles bien établies, nous découvrons un monde d’incertitudes et d’aléas impossibles à prévoir ou à organiser, de décisions extérieures prises à l’encontre de nos propres prévisions, pourtant concrètes, vérifiables et raisonnables : report de calendrier dans certains dossiers, délais de règlement client non respectés, trésorerie à réorganiser, imprévus quotidiens sur les chantiers en cours avec leurs conséquences humaines et économiques directes, erreurs dans les informations fournies par les partenaires en matière de gestion des charges sociales et fiscales, nouvelles lois remettant en cause l’équilibre des prévisionnels, contraintes budgétaires revues en cours de dossiers, changement de règles commerciales dans les appels d’offre et sur les marchés, jeu des lois sociales, administratives et économiques qui changent constamment au fil des mois, retournements de situation de clients importants soudainement en difficulté par les lois du marché, congés maladies imprévus, calendrier et échéances désorganisés, appels de cotisations fluctuants, basés sur des calculs délirants et invérifiables, même par le comptable, etc.

Il nous arrive alors d’être abasourdi par le cumul des évènements imprévus et incontrôlables indépendants de notre bonne volonté et incompressibles ou indétournables malgré la magie de notre capacité à réinventer le moment présent et les situations, à rebondir et à réagir.

Ce qui était un jeu fascinant au début, un sentiment infini de liberté et de libre arbitre, avec de multiples rebondissements et obstacles à franchir joyeusement, comme autant de défis, devient peu-à-peu de plus en plus lourd à porter.

Les coups et les à-coups finissent par assommer, anesthésier, bourdonner et se multiplier comme autant de moustiques, d’insectes et d’ombres furtives et insaisissables qui viennent à la fois nous provoquer, nous piquer et nous faire tourner en bourrique sur nous-mêmes.

L’indépendance et l’autonomie se transforment peu-à-peu en solitude. L’isolement s’installe.

Il est alors naturellement impossible de partage ses doutes et ses incertitudes au risque d’ébranler l’édifice qui semble devenir de plus en plus fragile face à ces aléas incontrôlables et imprévisibles.

L’entreprise peut aller très bien, mais son fonctionnement devenir impossible à appréhender complètement.

Y a-t-il un pilote dans l’avion ? La feuille de route est’elle toujours la même ? Qui tient la barre, le manche, le volant ? Parfois pas nous, et c’est souvent la décision arbitraire de tiers qui la tient ou l’écrit, ce qui est forcément préoccupant, déroutant et effrayant.

Qu’est-ce que c’est que ce monde de fous, imprévisible et aléatoire, qui passe de la houle à la tempête, puis au calme, au grand soleil, aux soubresauts et à l’orage, sans prévenir ?

Comment se confier lorsque l’image et la réputation de l’entreprise, son équilibre structurel et économique, sont en jeu face aux fournisseurs, aux clients, aux partenaires ? Comment en dire quelque chose à la famille et aux amis à qui vous devez assurer confiance et sécurité ?

Des fois, vous aimeriez pouvoir tout poser, vous débarrasser de vos doutes, de vos incertitudes et de vos responsabilités, mais c’est impossible.

Avec qui pouvez-vous partager vos peurs, vos angoisses, vos doutes et vos incertitudes ?

Qui peut réellement vous comprendre et imaginer ce que vous vivez au quotidien ?

Personne à part d’autre chefs d’entreprise et entrepreneurs, comme vous. Mais eux-mêmes ne peuvent parler et se confier, pour exactement les mêmes raisons que les vôtres.

Tout le monde compte sur vous, et vous ne pouvez compter sur personne, sauf sur vous-même.

Et là, vous sentez que vous avez besoin de vous retrouver, vous avez l’impression de tourner en rond autour des mêmes idées, des mêmes solutions, qui ont produit les mêmes effets et les mêmes résultats que précédemment.

Pourtant, vous savez que vous avez la solution en vous, mais comment l’extraire, la retrouver, au milieu des pensées, des idées et des contraintes qui vous assaillent constamment, de jour comme de nuit ? Vous savez qu’elle existe, mais vous ne la voyez pas, vous n’arrivez pas à vous apaiser et vous commencez à fatiguer.

En fait, la bonne nouvelle, c’est que toutes les solutions sont toujours en vous, votre potentiel est intact, mais vous ne pouvez pas les entendre.

Si vous ne pouvez pas les entendre, ni les écouter, c’est parce que vous ne pouvez pas en parler, les formuler : elles sont mêlées à des pensées intimes, des pensées personnelles, des pensées qui doivent aussi rester secrètes, et d’autres qui vous font penser que vous pourriez être jugé-e.

Alors les pensées stratégiques ne peuvent surgir, puisqu’elles ont fini dans cet imbroglio par devenir liées et enfouies au milieu de toutes ces pensées impossibles à partager.

Pourtant c’est simple, il suffit de tirer les fils de la pelote, de dégager de ce que l’on éprouve, des peurs, des émotions et des angoisses, les différents fils qui constituent la solution, votre solution, votre liberté et votre libre arbitre.

C’est la vision du chef d’entreprise, du dirigeant, votre vision, qui peut enfin être débarrassée de toutes ces scories et reprendre son régime normal, son libre arbitre.

Une vision claire et limpide, apaisée et sûre, affirmée.

Il suffit de parler, de s’écouter dire ce que l’on n’entend pas dans ses pensées, d’entendre et de saisir les opportunités de sa propre parole.

Sans jugement, en toute indépendance et autonomie, face à soi-même, face à sa propre vérité.

La parole libère, et vous savez maintenant pourquoi. A vous de trouver le courage et l’assurance d’affronter vos peurs et vos freins, vos préjugés, et de venir vous libérer : c’est justement la force des décideurs de savoir se dépasser et d’affronter l’inconnu pour en retirer de nouvelles expériences et de nouvelles idées. La balle est dans votre camp.

Comment parler à quelqu’un en toute sécurité, sans être jugé, et en toute indépendance ?

Je connais tout cela, je suis passé par là, car j’ai été chef d’entreprise et employeur pendant plusieurs années. C’est ainsi que j’ai découvert, appliqué et mis en œuvre un dispositif, une méthodologie et des outils adaptés au caractère farouchement indépendant des chefs d’entreprise et des entrepreneurs.

Ce procédé s’adresse uniquement à ceux qui sont prêts à s’engager pour obtenir des résultats.

En mettant en œuvre cela avec les premiers entrepreneurs et entrepreneuses qui s’y sont prêtés, la surprise a été grande : il se trouve que sur ce public spécifique, les premiers résultats sont rapides et immédiats.

Pourquoi ?

Simplement parce qu’un décideur ne s’embarrasse pas des problèmes, il ne peut pas se payer ce luxe : il les règle immédiatement, quelle qu’en soit l’importance ou la difficulté.

C’est une question de survie.

Et nous le savons tous très bien, du moins pour ceux qui le vivent au quotidien.

Si vous voulez vous offrir l’opportunité de tenir fermement la barre de votre entreprise, avec une vision claire et la plus sereine possible, quels que soient les aléas, cette solution est pour vous, avec un vrai retour sur investissement : il suffit de vous en emparer, de l’adopter, de l’appliquer sans réserve pour en faire une alliée stratégique au quotidien.

Les clés sont en vous, saisissez-les.

Vous aimez sortir des sentiers battus : laissez-vous surprendre.

Un simple coup de fil suffit pour que tout soit changé, sans rien changer (du moins en apparence…).

Le métier exaltant, à la fois impossible et merveilleux de chef d’entreprise : vous aimez sortir des sentiers battus, alors laissez-vous surprendre.

Le métier exaltant, à la fois impossible et merveilleux de chef d’entreprise : vous aimez sortir des sentiers battus, alors laissez-vous surprendre.

« Je viens pour une amie chef d’entreprise… » [06:30]

” Je viens pour une amie chef d’entreprise…” : Un entretien en cabinet suite à l’appel d’une personne qui veut se renseigner pour son amie entrepreneure, qui selon elle, va mal, et qu’elle voudrait aider.

Avez-vous déjà senti le sol s’effondrer sous vos pieds ? Votre réputation remise en question ? Votre entreprise menacée ? Votre famille et votre maison en danger ?…

Comment sortir de ces cycles, de ces répétitions ?….

Comment reprendre le contrôle, retrouver une vision à long terme et une sérénité durables ?

Frédéric Duplessy a été chef d’entreprise et employeur pendant 11 ans.
Il a trouvé sur son parcours un dispositif, une méthodologie et un véritable outil qui permettent au chef d’entreprise d’installer et pérenniser tout cela : garder le contrôle et sa sérénité, en toute indépendance.

Prendre rendez-vous

(Des horaires larges adaptés au chef d’entreprise 06h00-22h00 et la possibilité de mettre en place des séances en visio ou au tel.)